Vous êtes ici : Evènements/AG2006 Nous sommes le
 
 
Assemblée générale nationale de l’ANATC du 03 juin 2006
Retour
Suivant

L’Assemblée générale nationale de l’ANATC du 03 juin 2006 s’est déroulée comme prévu de 09h00 à 11h00, à l’IGESA de Porquerolles (Var).


1. Etat des présents – Ouverture de la séance


Le décompte des présents et des pouvoirs est le suivant :
· présents : 37
· pouvoirs : 109
· total : 146
A l’issue de ce décompte, le président de l’association déclare la séance ouverte.


2. In memoriam


Le secrétaire général de l’association donne lecture des membres décédés depuis la dernière assemblée générale du 16 avril 2005. Une minute de silence est respectée en leur mémoire. La liste paraîtra sur le bulletin de janvier 2007


3. Dépôt des vœux et motions


3.1. Devenir du Groupe régional Rhône Alpes


Après plus de 3 ans de ?mise en sommeil?, le Groupe régional Rhône Alpes et la commission ?Communication et prospective? de l’ANATC demandent à l’assemblée de bien vouloir agréer la mutation de ce groupe régional vers le statut d’Amicale Rhône Alpes, dans le souci de conserver les liens amicaux qui unissent toujours les membres de ce Groupe, et dans l’espoir de le voir renaître à plus ou moins long terme. Pour mémoire, le ?statut? de cette nouvelle entité se résume de la manière suivante :
Les clubs et amicales de l’ANATC sont constitués pour rassembler des communautés d’individus autour de pôles d’intérêts communs particuliers : le club ou l’amicale des anciens de tel ou tel organisme ou unité, le club des radioamateurs ANATC, le club ou amicale de tel ou tel comité ou région, etc.


Les clubs et amicales doivent obligatoirement compter dans leurs rangs des adhérents ANATC à jour de cotisation, et peuvent malgré tout accueillir des non adhérents partageant le même intérêt (hors responsabilité morale, hors activités et hors avantages de l’association).


Chaque club ou amicale est administré par un Président et un Vice-président, volontaires et membres de l’ANATC. Le mode de gestion administratif (secrétariat et trésorerie) de ces entités est simplifié au maximum. Leur mandat est officialisé par un document de l’ANATC, dûment signé et approuvé. Sur le plan national, ils sont directement placés sous la responsabilité du Président de l’ANATC. Les adhérents ANATC du club sont administrés par le bureau national (secrétariat), et cotisent donc à la portion centrale (trésorerie nationale).
D’autre part, le président et le vice-président du club ou de l’amicale sont tenus de respecter la charte afférente à leur mandat.
La mutation de Groupe régional à Amicale Rhône Alpes est adoptée à l’unanimité. Les documents afférents (directive, charte et mandat) sont remis en séance à leur représentant (Mr. WIOLAND) pour suite à donner auprès de Mr THENY, ex président du Groupe RA. Cette mutation sera officialisée lors de la réunion du prochain Conseil d’administration du 12 octobre 2006.
3.2. Participation au projet IRMA (Inventaire Radios Militaires Anciennes)


D’ores et déjà, ce projet fait l’objet d’une page sur notre site Web ANATC (http://www.anatc-tnb.fr). Pour relancer notre action et répondre ainsi aux attentes de son responsable, Mr SALLE, la commission ?Communication et prospective? de l’association va proposer aux intéressés une rencontre pour apprécier l’avancée dudit projet. In fine, il s’agit de définir les modalités de soutien de notre association. Cette initiative est approuvée par l’assemblée, et la mission est confiée à la commission ?Communication et prospective?.
3.3. Timbre annuel de cotisation


La question du timbre annuel de cotisation à coller sur la carte d’adhérent est à nouveau posée. Aucun justificatif n’a été exigé jusqu’à présent sachant que la position de chaque adhérent est parfaitement connue des différents responsables de l’association (groupes régionaux et bureau national), et que l’utilisation de la carte de membre reste très limitée en dehors du cercle de l’ANATC. Par contre, elle est à présenter à la Fédération Nationale André Maginot pour justifier notre appartenance au groupement n° 3 (ANATC), notamment lors des séjours à Neuvy-Sur-Barangeon (Domaine de la Grande Garenne), pour bénéficier des avantages offerts. La Fédération et le Domaine de la Grande Garenne disposent d’un fichier informatique des membres de l’ANATC leur indiquant si l’intéressé est à jour de cotisation.


Au vu de ces arguments, l’assemblée ne donne pas suite à la mise en place de ce timbre annuel de cotisation et souligne l’économie non négligeable ainsi engendrée (coût de réalisation, frais postaux, …).


3.4. Drapeau national de l’ANATC


Lors de son congrès d’avril 2006, la Fédération National André Maginot a insisté auprès de ses groupements et ses sections pour que tous se dotent d’un drapeau et participent plus activement aux manifestations qu’elle organise ou à lesquelles elle participe. En se dotant d’un drapeau ANATC / FNAM (groupement n°3), l’association renforce ainsi son adhésion aux valeurs que nous partageons avec la FNAM, et souligne son existence lors desdites manifestations. Au vu de l’expérience du drapeau du Groupe régional PCAC de l’ANATC présenté lors de cette assemblée, la réalisation du drapeau national ANATC est adoptée. Le recto sera dédié à l’ANATC et le verso à notre groupement n°3 de la FNAM. Cette mission est confiée à la commission ?Communication et prospective? qui s’appuiera sur la maquette définie en séance.


3.5. Lobbying et récompenses


Le président du Groupe régional PCAC souhaite la mise en place de médailles ANATC gravées, or, argent et bronze, ainsi que des témoignages (diplômes, citations, reconnaissances,…) pour récompenser certaines actions et honorer la fidélités de nos membres.
L’assemblée décide qu’une seule médaille ANATC s’impose pour récompenser des actions et des responsabilités bien établies. Dans l’immédiat, la médaille existante continuera d’être attribuée dans les conditions prescrites. Par ailleurs, une étude doit être ouverte pour le renouvellement de celle-ci (définition et coût). Quant aux témoignages, il apparaît nécessaire de développer l’aspect ?diplôme – citation - reconnaissance?. Cette mission est confiée à la commission ?Communication et prospective?.
3.6. Intervention de l’ANATC auprès des écoles de l’armée de l’air


Le président du Groupe régional Aquitaine Nord souhaite qu’une action nationale de l’ANATC soit menée auprès des écoles de formation de l’armée de l’air (spécialistes du contrôle aérien, des télécommunications, du chiffre,…) pour présenter notre association et inviter les jeunes à y adhérer. Après retour d’expériences d’autres initiatives similaires, la majorité de l’assemblée juge que cette action ne doit pas se limiter aux écoles de formation, mais à un plus large auditoire, et notamment auprès de ceux qui s’apprêtent à quitter la vie active de l’armée de l’air. Par conséquent, une présentation de l’ANATC sur support(s) (cassette, DVD ou CD, brochure,…) sera élaborée à dessein d’une large diffusion vers les Groupes régionaux et les unités ?SSIC? (formation comprise) de l’armée de l’air. Parallèlement, une action sera menée vers l’UNAIR pour élargir notre plan d’action à travers le SIRPA et le nouveau pilier ?Armée de l’air / Société? qui sera créé cet été sur le site de Villacoublay. Cette mission est confiée à la commission ?Communication et prospective? qui attend vos suggestions pour la présentation de l’ANATC, et la commission ?UNAIR?.


4. Allocution du Président national de l’association


Voici la teneur du discours du président national de l’ANATC :
Bienvenue à toutes et à tous à cette énième assemblée générale de l’ANATC. Voilà maintenant 58 ans que notre association a été créée, et je rends hommage à son président fondateur et à ceux qui lui ont succédés.


Pour l’organisation de ce rassemblement 2006, je commencerai par remercier le Groupe régional PCAC et plus particulièrement son président, Fernand MORIZOT, et notre Président d’honneur Georges DONADEY, l’instigateur de ce ralliement à l’IGESA de Porquerolles.
Bien d’autres acteurs méritent aussi toute ma reconnaissance pour leurs actions et leurs missions, les Groupes régionaux, les membres du Conseil d’administration et des diverses commissions, et en particulier les fidèles bénévoles du bureau national. Enfin merci à vous tous d’avoir répondu présents.


Malgré l’essoufflement des adhésions depuis déjà quelques années, malgré l’érosion de nos structures, malgré nos petits problèmes de communications avec le monde extérieur, l’ANATC maintient tant bien que mal le cap, mais à un niveau de plus en plus bas. Plus que jamais, nous avons besoin de sang neuf. Nous avons aussi, et j’en suis persuadé, suffisamment de forces et de conviction pour retrouver des jours meilleurs. Alors, restons des recruteurs opportunistes, patients et convaincants.


Depuis quelques mois, nous sommes entrés dans une nouvelle ère avec la mutualisation des télécommunications des armées, et le début de la réorganisation 2010 de l’armée de l’air. Ce grand chambardement, sans précédent dans notre monde des télécommunications et du contrôle aérien, nous interpelle tous et ne doit pas nous laisser indifférents.


La mutualisation des systèmes d’information et de communications des armées de terre et de l’air est entrée dans le concret en janvier 2006. La toute nouvelle Direction Interarmées des Réseaux d’Infrastructure et Systèmes d’Information ou DIRISI, qui représente la nouvelle structure des télécommunications de la Défense nationale de demain, est donc née. A court et moyen terme, elle ajoutera dans son escarcelle lesdits systèmes SIC de la marine nationale, puis de la gendarmerie. Certaines unités du CASSIC ont subi leur transfert sur le plan organique vers la DIRISI et d’autres ont été mises pour tout ou partie « pour emploi » à la DIRISI.
A cette migration des systèmes d’information et de communications dans le domaine interarmées, s’ajoute l’annonce de la dissolution du CASSIC pour septembre 2007, victime de la redistribution des missions dans les 4 grands pôles Air 2010, réorganisation profonde qui dès cet été va commencer à prendre forme.


Malgré le dialogue qui s’est instauré entre l’état-major de l’armée de l’air et ses personnels, ce grand remaniement organique n’est pas très bien vécu par ceux et celles qui la subissent ou vont la subir. Dans un tel contexte, ces hommes et ces femmes ressentent le besoin de camaraderie et de solidarité, de vivre en harmonie au sein des nouvelles communautés ainsi créées, sans pour autant effacer ce qu’ils ont vécu ensemble au sein du CASSIC et des grands commandements Air qui l’ont précédés. Nous devons les convaincre le plus sincèrement possible que notre association est une des meilleures solutions au maintien des liens de camaraderie et de solidarité, et qu’elle représente une formidable plate-forme de rencontres et d’échanges.


L’ANATC doit donc s’adapter à ces mouvances pour mieux répondre aux préoccupations des personnels d’active de l’armée de l’air d’aujourd’hui et de demain, en proposant des actions et une organisation en harmonie avec leurs aspirations. Offrons leur par exemple une structure de proximité et de rencontre et un réseau d’accompagnement dans la reconversion. Il ne s’agit pas de se substituer aux structures existantes, elles aussi en pleine mutation, mais tout simplement de jouer notre rôle de guide et d’intermédiaire pour nos adhérents, dans la concertation et l’efficacité. Pour cela, l’association doit non seulement compter sur ses propres adhérents, mais aussi sur ses précieux partenaires que sont l’UNAIR et la Fédération Nationale André Maginot.


Voilà pourquoi je continue de croire que 2007 et 2008 peuvent se traduire par la renaissance de l’ANATC et la concrétisation de tous nos espoirs, à conditions que nous restions tous unis dans l’action et la volonté d’offrir le meilleur de nous-même, pour nous et pour l’image de notre association. Continuons de nous ouvrir sans complexe à l’armée de l’air et nouons des liens d’amitié avec les organismes interarmées aussi concernés. N’oublions pas non plus que notre association fêtera ses 60 ans d’existence en 2008, c’est-à-dire dans 2 ans seulement.


Enfin, sachez que je n’ai pas l’intention de m’imposer à la présidence de l’association. Lors de la réunion du Conseil d’administration qui va suivre, les administrateurs présents exerceront leur devoir et décideront de la composition du bureau national, en toute connaissance de l’actif et des orientations à donner. Ma reconduction à la tête de l’ANATC sera donc fonction de ces choix. Quoi qu’il advienne, je resterai fidèle aux valeurs de l’ANATC et je continuerai à la servir du mieux possible.


5. Evolution des effectifs


Le secrétaire général présente l’évolution des effectifs depuis le 29 septembre 2005 (réunion du Conseil d’administration - compte rendu paru dans le bulletin ANATC de janvier 2006) :
· au 29/09/2005 : 838 adhérents
· radiations : 51
· décès : 22
· démissions : 12
· nouveaux adhérents : 18 dont 4 reprises par veuves
· au 15 avril 2006 : 771 adhérents
Trois phénomènes importants expliquent cette chute des effectifs : le nombre de décès relativement important, le faible nombre des nouvelles adhésions, mais surtout les suites de la relances des cotisations annuelles (radiations pour plus de 3 ans de non cotisation et démissions).


6. Rapport des commissions permanentes


6.1. Communication et prospective


· Avec la participation du bureau national, des groupes régionaux, des autres commissions de l’ANATC et de l’ensemble des adhérents, la commission ?Communication et prospective? a pour rôle essentiel de recueillir toutes les suggestions et observations, d’étudier le fonctionnement de l’association, de proposer les évolutions et expressions de besoins, de mener les opérations de lobbying, de coordonner les actions entre commissions, et d’animer les relations extérieures de l’ANATC.


· La situation générale de l’association est toujours préoccupante : absence de renouvellement des instances dirigeantes (bureau national), adhésions insuffisantes, méconnaissance de l’association et de son rôle, émulation et actions pratiquement inexistantes en Hors Groupes, structures inadaptées aux exigences du monde actuel, absence de l’ANATC dans les manifestations et actions de la FNAM.
· Le nouveau site Internet de l’ANATC est opérationnel (http://www.anatc-tnb.fr) et placé sous la responsabilité du nouveau webmestre, Marc CASTETS. Marcel GIRAUDON cède donc sa place après plusieurs années de bons et loyaux services : l’association lui adresse un très chaleureux hommage. L’annuaire électronique des membres de l’ANATC est créé et consultable sur le site via un mot de passe. Le parc informatique (site Web et postes d’administration national) est déclaré à la CNIL. Une instruction à l’usage des ressources informatiques et des réseaux de communications au sein de l’ANATC est en cours de rédaction. Par ailleurs, un abonnement ADSL va être contracté pour améliorer les capacités de communications du bureau national, au détriment de l’abonnement au Journal officiel (consultable gratuitement sur Internet) : le coût de ce dernier équilibrera la dépense du premier.
· L’analyse des structures fonctionnelles de l’ANATC dont certains éléments ont été rapidement présentés en séance, sera développée dans un prochain bulletin.


· Enfin, au vu de l’étude qu’elle a menée sur le fonctionnement de l’ANATC, la commission propose certaines dispositions et améliorations touchant le contenu des statuts de l’association. Le Conseil d’administration de ce 03 juin 2006 donnera suite à cette étude en votant la création d’une commission temporaire chargée d’examiner point par point toutes les propositions du dossier constitué par la commission ?Communication et prospective?.


6.2. Musée Air des télécoms et du contrôle


Le responsable de cette commission dresse un rapide bilan d’avancement des travaux menés en insistant sur plusieurs points. Tout d’abord l’annonce du départ du Général REMY de son poste de Délégué au Patrimoine Air et des probables conséquences sur l’évolution des travaux de ladite commission. Par ailleurs, la disparition de la DCMAA, principal pourvoyeur de notre musée, nécessitera de nouveau contacts avec le nouveau pôle soutien Air de Bordeaux et la SIMMAD de Brétigny (organisme logistique interarmées). Un grand nombre de matériels représentatifs des années 1960 à 1990 est d’ores et déjà mis à la disposition du Musée. Enfin, les démarches pour trouver un site d’accueil à ce musée se poursuivent. Dans l’attente, l’idée de réaliser un ?Musée virtuel? (support ?vidéo-informatique? de présentation des matériels, des systèmes,…) fait son chemin. La commission a besoin de volontaires pour voir son projet aboutir.


6.3. UNAIR


L’UNAIR prend actuellement toutes les dispositions pour que les 15 associations qui la composent puissent être mieux connues par l’armée de l’air (voir les pages 12 et 13 du bulletin ANATC de janvier 2006). Deux réseaux de correspondants sont créés en son sein, celui du patrimoine / devoir de mémoire, et celui de la reconversion. Le second est le plus actif et entretien des liens étroits avec les autorités concernées de l’armée de l’air. La mise en commun des offres d’emploi et des actions de reconversion vient d’être activée entre les associations de l’UNAIR.


Par ailleurs, une démarche est en cours auprès du cabinet du CEMAA pour faciliter les liens entre les associations membres de l’UNAIR et les bases aériennes (filtrage, mise à disposition de salles de réunions, accès aux mess,…). Parallèlement, des actions sont menées par le président de l’UNAIR pour nous faire connaître auprès du nouveau pilier ?Armée de l’air / Société? (nouvelle entité chargée des relations avec les associations, le monde extérieur de l’armée de l’air, le patrimoine Air, le devoir de mémoire, les affaires sociales,…).


6.4. Bulletin


Le mini bulletin de juillet 2006 sera consacré à la diffusion du compte rendu de cette assemblée générale du 03 juin 2006. Le bulletin de janvier 2007 reprendra les articles abandonnés par manque de place dans le précédent bulletin. Il est rappelé que tous les articles, comptes rendus, publications doivent être adressés au bureau national qui les communique ensuite à ladite commission. Ainsi, le bureau national a toute la garantie de connaître tous les actes administratifs dont il a la responsabilité.


6.5. Relation FNAM


Une large part est faite à la Fédération Nationale André Maginot sur notre site Internet ANATC. Le prochain Congrès de la FNAM se tiendra à Lyon les 11 et 12 septembre 2006. Les nouveaux statuts de la Fédérations ont été approuvés en assemblée extraordinaire le 06 avril 2006. Le Groupement n° 3 (ANATC) est appelé à plus de participation au sein de la fédération : manifestation avec drapeau (devoir de mémoire), propositions d’articles dans la Charte, … Des liens doivent être établis et entretenus avec les groupements et les sections de la Fédération au niveau local, régional et national. Par ailleurs, il est rappelé qu’aucune suite ne sera donnée aux requêtes ou courriers adressés directement à la FNAM par un membre ANATC : tout doit transiter par le bureau national de l’association, sauf les demandes d’hébergement destinées directement à Neuvy-Sur-Barangeon (Domaine de la Garenne).


6.6. Chancellerie


Les travaux de la commission ?Chancellerie? sont toujours menés par le Colonel DANET à qui nous rendons hommage. Le président de l’ANATC fait remarquer qu’il serait opportun d’envisager la passation de responsabilité à un membre aguerri à l’usage de l’informatique (consultation du J.O sur Internet, rédaction et envoi de propositions,…).


6.7. Fêtes et réceptions


Le président demande que sa requête du 29 septembre 2005 soit prise en considération (voir page 12 du bulletin ANATC de janvier 2006), et que la commission ?Fêtes et réceptions? de l’ANATC sorte de son ?point mort?. Les volontaires et les initiatives parmi les adhérents ?Hors groupes? (prêt de la moitié des effectifs de l’association) sont plus précisément attendus. C’est les premiers privés de manifestations, de rassemblements, d’activités socioculturelles, etc. Cette situation doit être prise en considération d’autant que la grande majorité des bases aériennes se situent dans le périmètre Hors groupes : liens armée de l’air / ANATC à intégrer au problème.
6.8. Site Internet et informatique


Cette commission permanente est pilotée par Marc CASTETS avec l’aide de Claude GAUBERT et Marcel GIRAUDON. Elle assure la maintenance du parc informatique et du site Web de l’ANATC. Elle organise les mises à jour. Chaque commission, chaque groupe régional, chaque club ou amicale, chaque responsable du bureau national est chargé de proposer au bureau national les mises à jour des pages Internet qui l’intéressent. Le bureau national transmet ensuite les propositions au webmestre : procédure identique au bulletin ANATC.


7. Rapport moral


Le secrétaire général n’a rien à ajouter de particulier aux sujets évoqués et/ou débattus en séance. Les préoccupations majeures sont le recrutement de nouveaux adhérents, le manque de bénévolat, le renouvellement des membres du bureau national (secrétariat, trésorerie, …) et de quelques commissions permanentes (chancellerie, fêtes et réceptions, …).


8. Rapport financier


Le trésorier général présente le rapport financier 2005/2006 suivant :
COMPTE D’EXPLOITATION 2005
RECETTES en € DEPENSES en €
Cotisations Hors Groupes 4.840,04 Affaires sociales 3.014,00
Reversements Cotisations Groupes 4.277,75 Frais Bureau 1.480,30
Rappels cotisations-Versements volontaires 2.633,74 Frais Postaux (Annuaire 2005) 4.573,97
Reversements cotisations aux GR 376,31
Allocations FNAM 1.800,20 Abonnements et cotisations 1.810,60
Fêtes et Réunions 7.286,00 Fêtes et Réunions (7.000 € AGN 2006) 14.211,43
Divers 20,00 Réalisation Bulletins et Annuaire 4.481,31
Intérêts CNE 282,64 Frais déplacements 470,30
Missions - Réceptions 372,00
Divers - Propagande 236,87
BALANCE 9.886,72
TOTAUX 31.027,09 31.027,09
La balance déficitaire correspond aux arrhes de 7.000 € versés en octobre 2005 à l’IGESA Porquerolles pour la réservation de l’AGN 2006, et à la réalisation et la diffusion de l’annuaire papier ANATC.
PREVISIONS 2006
RECETTES en € DEPENSES en €
Cotisations et droits d’entrée 4.600 Affaires sociales 3.200
Reversements Groupes à Paris 3.800 Frais Bureau 2.000
Rappels cotisations-Versements volontaires 1.500 Frais Postaux 2.600
Allocations FNAM 1.500 Abonnements et cotisations 2.000
Divers 100 Impression Bulletin 2.500
Fêtes et Réunions 26.000 Fêtes et Réunions 19.000
Intérêts CNE 300 Frais déplacements 1.500
Reversements Cotisations aux GR 300
BALANCE 4.700
TOTAUX 37.800 37.800

 

9. Vérificateur aux comptes


Après avoir donné quitus de la bonne tenue des comptes, l’assemblée approuve à l’unanimité le rapport financier du trésorier général de l’ANATC.


10. Questions diverses


Les questions diverses et suggestions déposées en séance sont les suivantes.
· Un membre de l’ANATC propose la création d’un club d’aéromodélisme au sein de l’ANATC. Le président lui demande de présenter sa proposition par écrit au bureau national. Sur le principe, un accord favorable est donné au vu du domaine d’activité concerné (technique de la radio commande, domaine attractif,…).


· Le besoin d’une convention avec l’IGESA est exprimé par le Groupe PCAC. Cette convention permettrait à une certaine catégorie de nos membres de bénéficier d’un maximum d’avantages, mais aussi de simplifier les contacts entre l’IGESA et l’ANATC pour faciliter l’organisation de manifestations et de rassemblements (nationaux, régionaux ,..). Cette mission est confiée à la commission ?Communication et prospective?.


· Le Groupe PCAC demande au bureau national d’entrer à nouveau en contact avec la DRAA (Direction de la réserve de l’armée de l’air) pour que soient réexaminés les avantages que nous pourrions tirer des statuts de CBSP (conseillers bénévoles du service public). Le sujet a été évoqué le 29 septembre 2006 et a fait l’objet d’un paragraphe page 13 du bulletin ANATC de janvier 2006. Ce point sera exposé lors des prochaines réunions UNAIR pour élargir le débat à l’ensemble des associations membres. Cette mission est confiée aux commissions ?Communication et prospective? et ?UNAIR? de l’ANATC.


· Un membre du Groupe Aquitaine Nord exprime le souhait de voir des articles ANATC (groupement n°3 de la FNAM) dans la revue ?La Charte?. Toutes les propositions d’articles susceptibles d’intéresser la revue sont à adresser au bureau national de l’ANATC pour suite à donner auprès de la FNAM.


· A la demande de plusieurs membres, une procédure va être mise en place par le bureau national pour l’adhésion des veuves : lettre d’accueil accompagnée d’un bulletin d’adhésion spécifique, et carte d’adhérent personnelle en retour.


11. Renouvellement du tiers sortant (membres du conseil d’administration)


· Les membres du conseil d’administration sortant sont : BOUVRY André, GAUBERT Claude, PICCO Jean-Paul et THIEUX Paul. Tous sont reconduits à l’unanimité.
· Les nouveaux membres du conseil d’administration sont : CADET Gérard et KERLANN Pierre (élus à l’unanimité), DROGOU Jean (président du Groupe A.S), WERTEPNA Daniel (président du Groupe C.O).
· Un membre décédé : DEBUSSY Jean (présidence du Groupe N.A.P vacante).
· Les autres membres du conseil d’administration restants sont : ANGAUD Jean-Claude, BIBAUD Jean, BLANCHET Raymond, BOURRET Jean-Claude, DANET René, DONADEY Georges, FOULTIER Michel, GEORGIN Michel, GOUBERN Roger, GROJEAN Jean-Marie, JDANOWSKI Serge, JUSTAL Jean, KERNEIS Yves, LASNIER LACHAISE Charles, LUCAS Marcellin, MADIGOU Pierre, MORIZOT Fernand, PEYRUSEIGT Jean, SYLVESTRE André.
· L’effectif total du conseil d’administration est de 27 membres.